De Bonaparte
 
Lettre du mois de mai 1789 à son frère Joseph

De Seurre (Côte d'Or)

... Je suis à Seurre depuis le 1er avril, avec un détachement de cent hommes, pour apaiser une petite révolte.
Les bords de la Saône sont enchantés et ce pays-ci est superbe. La saison est belle. Il n'y manque rien pour ma santé.
Mon ami, si mon cœur est susceptible d'amour, quel moment favorable, fêté partout, considéré à un point que tu n'imagines pas ! Les jolies femmes sont flattées de la compagnie que nous leur faisons. Ce pays-ci n'est pas accoutumé à la garnison et il n'y a pas de noblesse ; mais tu le sais bien, l'amitié m'occupe tout entier.
Les États Généraux ont été renvoyés du 27 avril au 27 mai, et, comme j'avais prévu ce renvoi dès le mois de septembre, j'ai gagné une gageure de deux bouteilles de champagne..."