Autour d'Auxonne

 


 

Au-dessus du hameau de La Cour,
au détour d'un chemin,
dominant Auxonne,
on découvre la chapelle de La Cour.

C'est une toute petite chapelle,
qui dégage, malgré sa taille,
une impression
de sérénité majestueuse.

Qu'elle est petite cette chapelle !
Isolée dans son coin de campagne,
Blottie dans sa solitude,
Seule, elle affronte les éléments mais campe encore fièrement sur les hauteurs.

Depuis quand ?
On pourrait répondre
depuis toujours, sans doute,
tant elle fait partie du paysage.
 

 

Pierre Camp, notre historien local, lui a accordé une petite place dans son ouvrage le Guide illustré d'Auxonne nous apprend que les Auxonnais connaissaient bien le domaine de La Cour surtout par sa Chapelle Notre Dame dont la présence est attestée dès 1618.

Il nous apprend encore qu'en 1754, cette chapelle partageait sa solitude avec un ermite de la Congrégation de Saint Jean Baptiste.

Seulement voilà, avec l'âge, cette petite chapelle résistait de plus en plus difficilement aux outrages du temps. Il devenait urgent de lui apporter les soins que son grand âge exigeait si on voulait la conserver dans le patrimoine auxonnais.
Heureusement, l'association des "Amis de la Chapelle de la Cour " s'est constituée pour conserver ce patrimoine rural. Son intervention, a permis de lui faire assurer d'abord, les soins de première urgence consistant à consolider les fondations du mur gauche dont le mauvais état mettait gravement en péril la vie de cette chapelle. La remise en état intérieure a ensuite été effectuée grâce à la bonne volonté et aux compétences  de bénévoles.
Charpente, enduits, sols et même œuvres d'art ont ensuite été restaurés.

La Chapelle a pu présenter ses nouveaux atours aux Auxonnais, lors d'une journée porte ouverte qui s'est déroulée le lundi de Pentecôte 2003.

Nous souhaitons tous qu'elle continue à dresser sa timide silhouette sur les hauteurs du hameau de La Cour encore pendant de longs siècles.

 


 

Édition 2014/2015