La porte de Comté

 
«Qui s'y frotte s'y pique»
 


La Porte de Comté

La porte de Comté Alle est aujourd'hui orpheline de son bastion, de ses remparts et de ses fossés mais elle se dresse encore fièrement dans le jardin public du boulevard Pasteur.
Sa construction a été entreprise sous Louis XII en 1503.  Elle commandait à l'époque l' entrée orientale de la Ville.
Elle fut ensuite conservée dans les fortifications du XVIIème siècle.
On y trouve gravés sur la pierre divers ornements bien conservés dont l'emblème du roi Louis XII. (le Porc-épic).
Vous trouverez sous le passage de la porte, une plaque gravée qui commémore sa construction.

À l'époque du séjour de Napoléon Bonaparte dans la ville elle abritait la salle d'artifice.



Le Porc-épic emblème personnel du roi Louis XII gravé dans la pierre

"Qui s'y frotte s'y pique"

C'était le devise des ducs d'Orléans qui avaient adopté le porc-épic comme emblème. Le roi Louis XII, fils du poète Charles d'Orléans, conserva cet emblème et la devise quand en 1498 il succéda au roi Charles VIII, (son neveu, fils de Louis XI), mort sans héritier

(Détail d'une sculpture de la porte)

Une sculpture de la porte de Comté



Vous trouverez ci-dessous les explications détaillées des sculptures de la porte de Comté. Ce document de 23 pages a été écrit par C. X. Girault, ancien maire d'Auxonne entre 1801 et 1805. N'oubliez pas de zoomer le texte en faisant un clique droit sur une des deux flèches bleues et en choisissant l'option "zoome avant". Ces flèches servent à faire avancer ou reculer les pages du document.
Le fichier au format pdf est téléchargeable en cliquant sur ce lien : Explication des gravures de la porte de Comté par C. X. Girault. (au format pdf).

Édition 2014/2015